Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 22:40

Les élus de la Fédération Nouveau Centre de Seine-Maritime et leurs alliés Centristes et Indépendants, qui s’étaient investis sous l’égide de Catherine Morin-Desailly et d’Hubert Dejean de la Batie, dans la rédaction commune de leur cahier d’acteur au sujet de la Ligne Nouvelle Paris Normandie, prennent acte avec satisfaction de la décision de RFF en date du jeudi 5 avril de poursuivre le projet LNPN.

Il s’agit là d’un signe fort et essentiel quant à la réalisation de cette future ligne si importante pour le développement de nos territoires. C’est également un signe important, même s’il ne présage pas de la suite, de la volonté de chacun des acteurs de s’engager résolument dans ce projet : si des questions persistent sur le financement, le fait qu’aucun renoncement ne se soit fait jour est une excellente nouvelle.

Il est pour autant nécessaire, pour nous Centristes, de continuer à porter l’ambition que nous partageons notamment avec les CESER des 3 régions concernées, d’une réalisation globale de la ligne nouvelle. En effet s’il apparait admis par tous la nécessité du doublement des voies dans le Mantois ainsi que la construction d’une nouvelle gare à Rouen, les hésitations quant à la réalisation globale du projet se font entendre ici et là. Il faut bien garder à l’esprit que pour faire de la Normandie un partenaire et non un satellite du Grand Paris, il lui faut un réseau ferroviaire performant. L’aménagement d’une ligne nouvelle sur l’ensemble du parcours Paris-Rouen-Le Havre d’une part et Paris-Caen-Cherbourg d’autre part en constitue une condition sine qua non.

Ainsi, il faut rappeler que la LNPN doit constituer un levier de développement économique pour la Normandie. A ce titre il est absolument indispensable de disposer d’une liaison rapide entre nos grands ports maritimes de Rouen et du Havre avec Paris mais aussi avec le réseau ferroviaire à grande vitesse européen. Au moment où nos ports se sont unis pour travailler ensemble, il faut mettre à leur disposition les outils nécessaires à leur développement. C’est une réflexion qui s’inscrit pleinement dans les conclusions du rapport du Commissariat pour le développement de l’Axe-Seine, dirigé par Antoine Rufenacht.

Cette réflexion, il faut avoir l’ambition et le courage de la porter jusqu’à son terme, les élus de la Fédération Nouveau Centre de Seine-Maritime et leurs alliés Centristes et Indépendants se mettront au service de cette ambition.

Partager cet article

Repost 0
Published by Moïse MOREIRA
commenter cet article

commentaires